Planète Verte a développé les objectifs visés par rapport à ces cultures de rentes à savoir :
Projet de maraîchage et reboisement

Soutien à "Planète Verte" et à l'Associoation des Femmes de Fatoma.

Mes salutations à tous.
PLANETE VERTE BP/59 SIEGE : FATOMA/MOPTI Email :planeteverte@yahoo.fr
Le Directeur Exécutif de l'Association
de l'Association Enkadia Sini (France)
Dans le cadre de la préparation des activités agricoles pour le développement des cultures de rentes (niébé, arachide, sésame) PLANETE VERTE a tenu une rencontre avec les femmes de l'Association des Femmes de Planète Verte, les délégués des planteurs, les membres des associations Dewral, Weltaare afin de dégager ensemble les stratégies d'animation de communication, de mise en œuvre des cultures de rentes ci- dessus évoquées.
En plus des animateurs de Planète Verte et de Mamadou Songué, étaient présents à cette rencontre les 32 délégués (28 femmes et 4hommes ) de 16 villages ( sur un total de 26 villages membres de l'association des femmes de Planète Verte.
Fatoma, le 29 Mai 2009
Objet :compte rendu réunion du 28/05/09
Voir la remise de l'aide à l'Association des femmes de Fatoma
Retour page "Projets 2009"
Retour Page Accueil
" Constituer une banque de semences afin de développer l'agriculture et le maraîchage
Après des multiples questions de compréhension posées par les femmes PLANETE VERTE voulait seulement donner les semences qui seront payées par les femmes, assurer les moyens de suivi et de traitement biologique et phytosanitaire(50°/°) des cultures.
Mais voyant le manque d'attelage agricole et les difficultés que pourraient engendrer les labours il est convenu d'accorder une somme de 2500FCFA à chaque femme pour les frais de labours et 2500FCFA pour les semences (remboursables )en fin d'hivernage suivant les prix du marché .C'est à dire que si elles reçoivent 2500FCFA de semences (5ou 6 bols) payées à 400FCFA la mesure en juin, elle remboursera les 2500FCFA (10 ou 12 bols) en octobre / novembre où les prix chutent. La commercialisation des semences collectées dégagera des bénéfices pour l'association gérante des semences qui pourra ainsi accorder des prêts à ses membres pour d'autres activités avant l'hivernage. Les semences maraîchères, de niébé, d'arachide et de sésame seront accorder aux planteurs pour des cultures de contre qu' Enkadia Sini visitera lors de sa mission de Décembre.
Les suggestions prises en compte , les femmes ont donné leur engagement et se sont motivées pour la réussite de ces activités . Aussi, pour chaque village une responsable des activités agricoles fut désignée et travaillera en étroite collaboration avec PLANETE VERTE .
Une commission de suivi d'octroi et de récupération des prêts sera mise en place et chargée de la gestion des fonds avec PLANETE VERTE chargée du suivi et de la coordination des activités sur le terrain.
Aussi, afin de respecter le calendrier agricole et d'assurer la réussite des activités , nous vous demandons de bien voulior mobiliser les fonds courant première quinzaine du mois de juin, afin de semer vite et augmenter les chances de réussite tout en diminuant les nombreuses maladies e n période de sécheresse;
Chevalier du Mérite Agricole
Moussa KEITA
Le Projet "reboisement" qu'Enkadia espérait soutenir en pays dogon ne recevant aucune réponse des autorités, nous nous tournons vers Planète Verte à Fatoma (une dizaine de km au nord de Sévaré) pour un soutien au maraîchage et au reboisement.
Les élèves de Mat-Grands et CP de l'Ecole Annexe à (37230) Fondettes (Classe de Mme Sabourin) participent également à ce Projet en apportant leur contribution financière au creusement d'un puits.
Courrier de Mr M. Keïta :
A
Monsieur le Président
Monsieur,
Plusieurs courriers ont été échangés entre nos 2 associations par l'intermédiaire de Mr Mamoudou Songué.
" Améliorer les conditions de vie et l'alimentation des populations bénéficiaires ;
" Développer les rotations culturales tout en reconstituant la fertilité des sols ;
" Augmenter les revenus des populations par la diversification des activités ;
" Promouvoir valorisation des sous produits agricoles par leur transformation ;
" Développer les cultures fourragères pour nourrir les humains ,les sols et le bétail ( embouche) ;
Voir le courrier du 10.07.2009
Voir le projet 2010 à Fatoma
Voir le bilan et le projet 2010